HOSPEDERÍA

NUEVA WEB HOSPEDERÍA VALDEDIÓS: enlace aquí

CULTOS:

Quienes lo deseen pueden participar de la misa conventual con las hermanas a las 8:30 y de la adoración los jueves por la noche a las 21:30. La capilla, bastante próxima a la hospedería, permanecerá abierta y a disposición de los huéspedes todo el día.

Los domingos Eucaristía en la Iglesia a las 11.

RESERVAS HOSPEDERÍA:

hospederiavaldedios@gmail.com

También puede llamarnos a los teléfonos: 681 676335 / 693 701173 (whatsapp)

Restauration

PDF Array Imprimer Array Envoyer

L'ensemble monumental de Valdedios, d'origine cistercienne, est situé dans la "Valle de Boigès" d'antan, entre les reliefs de Cordal de Peon et d'Arbazal. Celles-ci atteignent des hauteurs de 400 à 700 mètres, fermant la vallée en ses versants sud et ouest.
Le Cister ses implanté dans la péninsule Ibérique pendant les premières décades du XIIème siècle, soutenus par le Roi Alfonso VII (1121-1157). Les moines blancs ou "Bernardins" comme on les nommaient alors arrivent en Asturies au début du XIIIème siècle. le roi Alfonso IX de Léon, avec son épouse Berenguela de Castilla, ont offert la vallée profonde et agréable aux cisterciens, avec terres, dépendances et privilèges le 27 décembre 1200 (fête de St Jean l'Apôtre) à Santiago de Compostella, afin qu'ils puissent y fonder une nouvelle abbaye, fille du monastère de Sobrado de los Monjes. Le futur monastère devra abriter à son ombre une chapelle royale achevée durant le reigne d'Alfonso III et consacrée en 893, connue jusqu'à aujourd'hui comme le "Conventin", de style préroman.

Après la désamortisation de Mendizabal en 1836, le monastère fut acquis par le diocèse d'Oviedo. Après avoir été utilisé comme séminaire après la Guerre Civile et de jusqu'en 1954, il fut abandonné jusqu'à l'essai de restauration de la vie cistercienne l'été 1992. Le monastère est tout au long de son histoire passé par diverses péripéties historiques, comme deux incendies pendant sa période médiévale (en 1238 puis en 1344), ayant causé des modifications dans la composition architecturale de l'ensemble. Il souffrit aussi beaucoup de la montée des eaux de la rivière Asta, appelée aujourd'hui Valdedios, dont la source se trouve au fond de l'actuel domaine du monastère. Impétueux en temps de puies abondantes, il a innondé régulièrement le monastère, jusqu'à arriver à une mesure de presque 3 mètres d'eau dans l'église en 1691 !

Durant les années 1980, des fonds de la Communauté Européenne ont été destinés à des fins culturelles. Une convention entre la Principauté des Asturies et l'Archevêché d'Oviedo a permis que débutent des oeuvres de restauration du monastère, avec le considérable travail accompli par l'"Escuela Taller de Valdedios" (atelier d'apprentissage) durant plus de 10 ans, et la collaboration de diverses entités.

Toitures, sols et murs, planchers en bois, toute la structure alors en ruine se rajeunit peu à peu, s'y ajoutant de nouveausx projets comme la rénovation du lit de la rivière Valdedios, laquelle chaque année avait la coutume d'innonder complètement le rez de chaussé du monastère avec plus ou moins 1 mètre d'eau.
Actuellement, il ne reste qu'à restaurer une partie de l'ancienne demeure de l'Abbé, pour permettre la continuation de l'actuelle hôtellerie externe, ainsi que la salle capitulaire du XVIIIème siècle, attenante à l'église. L'hôtellerie externe, pour ne pas être déclarée "monument national" comme le monastère lui-même, a pu être restaurée dans sa première partie par la communauté cistercienne récemment établie au monastère.

Nous fairons paraître ici plus tard plusieurs détails sur les différentes facettes de la restauration  des oeuvres d'art pour la plupart restaurées ces dernières années, afin de faire connaître toute la valeur et l'intérêt d'un projet qui, maintenant réalisé dans sa plus grande partie, a permis a un site asturien prestigieux de revivre.
  • Español
  • English
  • French

Enlaces de interes

arzobispado-02

Publicidad


Manuel Blanco
contacto 626 32 26 87

Galeria de fotos

masfotos

Login Form